Dressage chien et sports canins

11 août 2021 - Aucun commentaire
dressage et sport canin

Le dressage chien et les sports canins sont deux activités différentes mais qui peuvent cependant être complémentaires. En effet, lorsque l’on parle de dressage, on pense, avant tout, à rendre son chien plus obéissant, à éduquer ce dernier et à faire en sorte qu’il exécute une tâche précise.

Avec le dressage comportemental, il ne s’agit pas de transformer son chien en un « chien de cirque » -sans que ce mot ne soit forcément péjoratif – ou en un chien qui serait capable de prouesses sportives, mais simplement en un chien qui écoute son maître, qui ne se mette pas en danger lorsqu’il évolue dans un milieu social et qu’il respecte les règles imposées par son propriétaire au domicile de ce dernier, telles que les règles de bonne conduite (propreté, aboiement, soumission..).

Pour en savoir plus sur le dressage du chien, sachez que dressagechiens.net propose un guide sur le dressage de malinois.

Le sport canin, différents types d’activités sportives pour le chien

Le parcours d’obstacles ou l’agility

Le sport canin, quant à lui, a un tout autre objectif, celui de rendre son chien capable de prouesses assez incroyables, telles que celles d’être en mesure de suivre un parcours en un temps record, de sauter des obstacles.. Une telle activité peut être exercée dans des clubs cynophiles ou, tout simplement, dans des clubs sportifs pour chien.

Si vous possédez un chien et que vous trouvez que celui-ci n’arrive pas à canaliser son énergie, il est alors très probable que de lui faire pratiquer de telles séances de sport canin soit le remède à ce problème. Vous pouvez être assurés qu’après avoir suivi une séance de courses et d’agility, votre animal sera éreinté. Vous ne risquez d’ailleurs de ne plus l’entendre de la journée, tellement celui-ci aura besoin de se reposer après un tel effort.

 

 

Les races de chiens qui seront les plus enclins à apprécier de telles séances de sports canins seront principalement les bergers allemands et malinois, les border collie ou encore les dobermans, pour ne citer que ces races-ci de chien. A l’inverse, certains chiens risquent d’être moins aptes à participer à de telles séances d’agility. Cela est vrai pour les chiens qui seront moins agiles, de par leur physionomie.

Par exemple, les chiens labrador sont, certes, des chiens qui sont très forts pour nager et rapporter un objet, ceux-ci le sont cependant beaucoup moins pour sauter des obstacles en hauteur, et ce, à cause de leur corpulence et de leur gabarit. Le labrador n’est pas un chien aussi agile qu’un border collie par exemple. Ainsi, celui-ci sera davantage enclin à apprécier une activité sportive de type cani-vélo ou cani-rando.

Les activités sportives possibles pour un chien

Pour autant, le sport canin ne se résume pas aux sauts d’obstacles. Celui-ci peut, en effet, prendre différentes autres formes. Le sport canin peut ainsi être simplement le fait de pratiquer une activité physique avec son chien, comme courir avec ce dernier, par exemple, et ce, de manière régulière.

Le sport canin peut alors s’assimiler à un chien que l’on met en laisse et qui nous suit à vélo. Vous comprendrez aisément que pour qu’une telle activité se déroule sans risques pour la personne qui roule à vélo, le chien se doit d’avoir bien assimilé les règles de ce sport, sans quoi celle-ci aurait tôt fait de se retrouver par terre avec le vélo à l’envers !

Il est possible également d’aller courir en forêt avec son chien. Mais attention, dans le cadre d’un sport canin, il ne s’agira pas que votre chien fasse n’importe quoi durant cette séance de sport. Il devra vous suivre de près et ne pas courir dans tous les sens. Pour rappel, l’idée et l’objectif est bel et bien de canaliser l’énergie du chien et non qu’il se défoule simplement ! Ce type de défoulement peut être réalisé à d’autres moments de la semaine dans un cadre tout autre.

D’autres types de sports canins pourront être le cani-vtt, le cani-cross, le cani-trottinette, le cani-randonnée.. Ces sports auront naturellement les faveurs des chiens husky qui sont des chiens de traîneaux.

Certaines activités sportives pour chien peuvent aussi mettre à contribution la stimulation olfactive du chien. C’est le cas des activités de pistage, du nosework ou encore du mantrailing.

 

dressage et sport canin

Dresser son chien par le biais d’un sport canin comporte de nombreux avantages. Cependant, le maître doit faire montre de rigueur. Pour effectuer un dressage canin convenable, il faut donc avoir de la patience.. un peu comme lorsque vous allez pêcher. C’est un travail de longue haleine.

Pourquoi pratiquer un sport canin ?

Il y a divers avantages pour votre chien de pratiquer l’une des activités mentionnées plus haut. La première d’entre elles sera de permettre à votre chien de se dépenser, sans toutefois qu’il ne s’épuise. Le chien canalise son énergie, il apprend à courir sur une longue distance, de manière ordonnée.

A ce titre, de nombreux comportementalistes pour animaux, et notamment pour chien, s’accordent à dire que le sport canin ne peut être que bénéfique quant à la réduction du risque de potentiels troubles comportementaux du chien, ceux-ci étant, en grande majorité, engendrés par un manque de dépense énergétiques chez l’animal à poils.

En pratiquant un sport canin de façon régulière, le chien devient aussi beaucoup plus responsable qu’il ne l’était auparavant. Le chien mûrit. Il apprend à ne pas être perturbé par des stimulus extérieurs, comme, par exemple, la présence d’autres animaux ou de personnes aux alentours.

C’est alors une véritable routine que le chien met en place, de manière, bien entendu, totalement inconsciente étant donné que c’est bel et bien son maître qui dirige, de bout en bout, les opérations.

De plus, grâce à la pratique d’un sport canin de type course, l’animal prend conscience de l’importance de suivre son maître à la trace, et ce, durant une période de temps longue. Cela n’a pour effet supplémentaire que de renforcer la relation du chien avec son maître et vice versa.

Quelles sont les restrictions ?

Pour pratiquer un sport canin, votre chien devra, bien entendu, être en pleine forme. De plus, si celui-ci a un âge trop avancé, il ne serait pas opportun de lui faire pratiquer de la course d’obstacles telle que l’agility, par exemple, ou du running de manière régulière. Il en va d’ailleurs de même si votre animal est trop jeune.

Ainsi, un chien qui est âgé de moins de un an ne devrait pas pratiquer de sport canin intensif. Il y a tellement d’autres activités que le chien peut pratiquer lorsqu’il est un chiot. Ce ne sont pas les jeux qui manquent pour amuser l’animal et favoriser son apprentissage et éducation.

Adaptez l’activité que vous aurez retenue en fonction de la race de votre chien. Soyez à l’écoute de ce dernier. Il se peut que votre compagnon préfère une activité sportive plutôt qu’une autre, alors faites donc en sorte de pratiquer celle qu’il préfère !

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

A propos de l'auteur

Vincent

Laisser un commentaire

PaidPR