L’univers des jeux vidéo en danger face au hacking ?

2 janvier 2015 - Aucun commentaire

Plusieurs utilisateurs des réseaux sociaux se sont vantés d’avoir piraté les comptes de Playstation Network et Xbox Live et donc de bénéficier des jeux 2015 en avant-première. Loin de prendre cela pour une plaisanterie, les deux grands groupes ont mis en place une recherche de toute forme de piratage de leurs contenus.

Des hackers de plus en plus performants

hhh

Le problème actuel réside dans le fait que des génies de l’informatique possèdent de plus en plus de connaissances dans le domaine et que les différents systèmes de sécurité ne les arrêtent plus. Pour certains d’eux, entrer dans les informations d’une filiale plus ou moins importante est un jeu d’enfant. Les mesures prises contre ces attaques sont donc bien souvent insuffisantes.

La solution semble être dans la demande de conseil auprès des personnes à même de pirater des systèmes. Loin de féliciter ce type d’action, le but est d’apprendre avec un expert dans le domaine où se trouvent les failles et comment dresser des barrières qui ne puissent être déjouées, même par les plus habiles. Il reste à savoir si Playstation Network et Xbox Live sont prêts à une telle association où s’ils préfèrent multiplier des modes de défense qui ne seront pas toujours efficaces.

Quel avenir pour les jeux vidéos ?

hhCes attaques laissent pourtant en suspens la question de savoir si un marché parallèle ne va pas se mettre en place de la part de ces hackers capables de mettre à disposition les jeux dont tout le monde rêve bien avant leur sortie officielle. Playstation et Xbox ne semblent pas voir ceci comme un danger quant à leur clientèle habituelle. Jusqu’à présent, les contenus obtenus de façon délictueuse affichent toujours une qualité moindre que l’original. Les deux sociétés sont donc convaincues que les clients sauront faire le bon choix au moment voulu.

Si la confiance des clients n’est plus à prouver, Playstation Network et Xbox Live pourraient par contre subir des comportements beaucoup plus hésitants de la part des développeurs. Il est évident que passer plusieurs mois sur un projet puis se faire voler la vedette par des pirates sans scrupules a de quoi déconcerter. Les prochains mois pourront donc en dire plus sur l’attitude que chacun va adopter à l’avenir sachant que tous travaillent sur des moyens efficaces de lutter contre ce fléau qui touche tous les secteurs.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

A propos de l'auteur

Avatar

Maximilien

Tombé très jeune dans la marmite du web, je me consacre aujourd'hui à plein temps sur mon activité de webmaster. Je partage ici mes conseils, astuces, bons plans pour réussir en ligne. Je présente aussi les sites et projets qui me tiennent à cœur.

Laisser un commentaire