Comment reconnaître une dysfonction sacro-iliaque ?

18 mars 2019 - Aucun commentaire
dysfonction sacro-iliaque

Les dysfonctions sacro-iliaques sont obtenues à la suite d’une chute brutale sur les fesses ou encore à la réception d’un saut trop violent. Les douleurs qui surviennent sont situées sur toute la région du bassin qui est aussi appelée la région pelvienne. C’est le centre de la stabilité du corps ce qui fait que c’est une partie dont il faut prendre soin au maximum. Généralement, cette pathologie est couverte par les mutuelles. Mais comment reconnaître concrètement qu’il y a une dysfonction dans cette partie du corps ?

dysfonction sacro-iliaque

Les types de dysfonction sacro-iliaque

Comme tout problème musculaire et articulaire, les dysfonctions sacro-iliaques provoquent des douleurs sur certaines zones du corps. Ce sont des maux qui peuvent être localisés, surtout au niveau des hanches, de l’aine et unilatéralement sur les cuisses. Il existe trois groupes de ce type de dysfonction :

dysfonction sacro-iliaque

Arthrite sacro-iliaque

Ce type de dysfonction est reconnaissable par les symptômes qui sont ressentis. Lorsque la personne marche pendant une longue période ou quand elle fait des sauts, la gêne créée par la douleur déjà présente va être sensiblement augmentée. Pour les mouvements pratiqués, la difficulté se présente lors des extensions des muscles. Mais c’est plus facile d’entreprendre des flexions.

Hypomobilité

Une hypomobilité est le fait que la faculté de bouger les muscles et les articulations soit très limitée. Les mouvements ne seront pas faits dans leur entière totalité. Les causes de ce trouble sont multiples.

Cela peut être dû à une chute sur le derrière, un accident de voiture ou encore un mouvement brusque et sec vers le côté. Les douleurs peuvent se faire ressentir intensément dans des situations comme la marche, ou le fait de rester longtemps assis ou debout.

dysfonction sacro-iliaque

Hypermobilité

Un traumatisme musculaire peut être à la base de cette hypermobilité. Il se peut aussi que la personne ait vécu plusieurs petits traumatismes au cours d’une période donnée ce qui a entraîné la douleur.

Pour les femmes enceintes, la cause est hormonale vers le douzième mois de leur grossesse. Les douleurs se ressentent lors d’un changement de position, ou lorsque du poids est soulevé. Il est possible parfois de sentir un craquement articulaire au niveau pelvien.

Les traitements possibles

Si la chute ou l’accident s’est produit récemment, il est possible de soulager de façon simple les douleurs au cours des premiers jours. Il suffit d’appliquer des compresses froides durant 20 minutes sur la zone endolorie et alterner avec des compresses chaudes au bout de 72 heures.

Pour guérir une articulation ou un muscle, il existe diverses thérapies appelées médecines douces qui ont pour but de soulager les douleurs. Il est aussi possible de prévenir les problèmes lombaires par un traitement de l’articulation sacro-iliaque en kinésithérapie ou en physiothérapie.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

A propos de l'auteur

Christophe

Christophe

Blogueur passionné et amoureux du web depuis 1999, je suis toujours à l'affût de bonnes affaires, d'astuces et de bons conseils, que je partage ici :)

Laisser un commentaire