Interview SEO : Les 3 gagnants du concours référencement seotons

16 mars 2011 - 11 commentaires
Interview

Interview

Vous vous souvenez du Seotons ? Le concours de référencement qui s’est terminé le 1er Février 2011 avec plusieurs centaines de milliers de pages indéxées par Google ? Les trois premiers participants Backlinker, Zulutrade, Papillon ont gentillement accepté de répondre aux questions que je leur ai posé, voici leurs réponses :

Avez-vous utilisé des outils black hat ? Si oui, le(s)quel(s) ?

Backlinker : Link Farm Evolution (LFE), Xrumer, Sick Submitter, Scrapebox, TheBestSpinner et une bonne dose de scripts PHP perso.

Zulutrade : Oui essentiellement LFE et AutoSplog (auto-splog.com), le très très bon script de Rudy et Benoit. Il convient parfaitement à nos besoins. Simple d’utilisation, 1 minute de paramétrage peut générer plusieurs dizaines de milliers d’articles par jour. Le script peut générer du contenu non dupliqué, créer des liens avec l’ancre optimisé et bien d’autres choses. J’ai par ailleurs utilisé xrumer, scrapebox et d’autres logiciels/scripts secondaires.

Papillon : Bah pas grand chose, j’ai juste Scrapebox, et on ne peut pas dire que ce soit un outil black hat 😛

Qu’avez-vous retiré/appris de ce concours ? Quelle est selon vous, la plus grosse valeur ajoutée de ce concours ?

Backlinker : Le référencement, c’est un peu comme la quête du saint graal : on cherche à trouver LA solution optimale en terme de temps/budget pour résoudre l’équation de la première position Google. Du coup, personnellement, j’appréhende le référencement comme un laboratoire, où il faut sans cesse faire des tests, pour s’approcher d’une éventuelle solution miracle. Les concours SEO sont clairement une grosse base de comparaison de tests, où chaque NDD est un tube à essai à étudier, ce qui permet d’aller de l’avant en terme de techniques de référencement.

Zulutrade : Backlinker.fr très pro du début à la fin, très intéressant. Du xrumer, du LFE, très interessant.

Le 3ème Papillon aurait pu coiffer tout le monde sur le poteau si la technique du 301 avait été réalisée quelques jours plus tard. Cette technique a un potentiel énorme pour celui qui pourrait stocker des centaines de milliers de backlinks et qui pourrait à tout instant le rediriger vers une autre ou d’autres sources.

Quant à la méthode utilisée (linkwheels essentiellement avec LFE) que je testais pour la première fois, elle a montré toute sa puissance. Je pense que 25 à 30% des résultats de la requête seotons étaient des articles créés par autoSplog à partir de 2 ou 3 pc. Avoir réussi à placer plus de 10 sites dans les 20 premiers résultats de Google montre la pertinence de nos travaux d’optimisations. Par contre, notre strategie d’optimisation n’est pas concentré comme l’a pu l’etre celle de backlinker, nous étions plus sur une pyramide plus large, d’où notre multi positionnement sur la requête seotons.

Papillon : Que l’algorithme de Google n’est pas encore en point :P? Et qu’une communauté soudée, c’est vraiment sympa.

Est-ce qu’on peut en savoir un peu plus sur vos techniques ?

Backlinker : Avoir accès à une grosse batterie de backlinks blackhat, et les utiliser au mieu vis à vis de google, afin de trouver le juste équilibre entre efficacité maximale en terme de référencement et passage sous les radars à spam…

Zulutrade : Des liens directs vers le site du concours depuis des CMS ou depuis des sites de confiance selon google, des liens qui pointent vers une structure voisine qui pointent entre eux et vers le site du concours, puis des liens encore en dessous qui pointent entre eux puis vers au dessus et ainsi de suite. Les derniers permettant d’indexer les précédents et d’apporter du jus au dessus.

Par ailleurs, l’utilisation des sites trustés par Google montre que c’est toujours la solution la plus facile pour se positionner dans les meilleurs résultats de Google sans trop se fatiguer. C’est assez simple pour les découvrir, vous utilisez un logiciel comme scrapebox et vous recherchez sur des centaines de mots les 10 premiers résultats, vous analysez çà dans excel et vous obtenez les sites qui reviennent très souvent dans les meilleurs résultats de Google : les sites trustés.

Papillon : Pas de techniques particulière, optimisation de base, contenu propre et design soigné (bon, ok ça ne sert pas à grand chose dans un concours, mais au moins je me suis fait plaisir), et des liens, des liens, des liens…

Si c’était à refaire, que changeriez vous dans votre stratégie ?

Backlinker : Avoir un maximum de satelittes dans les 100 premiers resultats mode mégalo, avoir beaucoup moins de Backlinks directs. GG Zulturade ;p.

Zulutrade : rien.

Papillon : Je ferais plus de pages, et tant pis pour le contenu propre (car visiblement ça ne sert à rien), je réduirai au maximum les liens sortants à l’approche de la fin de concours.

Qu’est-ce qui vous as le plus surpris dans le concours ?

Backlinker : La possibilité de faire grimper des satelittes en première page.

Zulutrade : le 301 final.

Papillon : Le papilouton ! c’était hallucinant comme truc, surtout pour moi, qui ne suis ni spécialement populaire, ni influente, ni particulièrement reconnu dans le milieu des référenceurs, vu que je suis juste amatrice (et encore, malgré le temps, je continue à faire des tas de trucs pas bon pour le réf :P).

Sinon, la disparition en masse de plusieurs pages concours au début, c’était bizarre ce truc…

Que pensez-vous des techniques des autres participants ?

Backlinker : La meilleure des techniques, c’est justement de savoir tirer tous les avantages des 100aine de techniques existantes en terme de référencement et de les appliquer. Chaque nouvelle technique est bonne à étudier.

Zulutrade : backlinker : très puissant. Hormis les sous domaines seotons sur tous les CMS accessibles depuis LFE, j’ai bien aimé les commentaires sur fotopages, les blogs allocine, etc… par contre les spips trop d’acharnement sur ce plan là

le poisson : technique du honey moon puis 301 avec l’aide de la sphère à fort potentiel

Papillon : Tu veux parler de Backlinker et Zulutrade ? eh bien je pense qu’ils sont vraiment bon dans l’utilisation de leur softs 🙂 Il faut même noter que Zulutrade a réussi à placer plusieurs pages même vers la fin du concours !

Je suis quand même curieuse de savoir qui est Zulutrade ^^

Quels conseils donneriez-vous aux visiteurs qui débutent le référencement ?

Backlinker : La patience sur le long terme. Vouloir faire du SEO, c’est cérébralement usant, moralement sinueux, et surtout, il ne faut pas oublier que le référenceur dépend tout simplement de la politique de Google. Donc le référenceur à première vu à l’impression de controler les résultats, mais tout peut basculer du jour au lendemain via un changement d’algo/politique.

Le référencement est un marché très intéressant, mais son coté totalement artificiel est en train de fausser le Web de plus en plus, et un jour où l’autre, nous aurons droit à une jolie implosion de schmilblik. Ce jour là, j’espère que je serai déjà en vacances à Tahiti :p.

Zulutrade : apprendre & encore apprendre. et puis au bout d’un moment il faut y aller en vrai. se prendre quelques filtres google (sandbox / compte adsense fermé, etc…) et avancer. On arrive finalement à ne retenir que l’essentiel (ce qui marche) et ce qui fait gagner rééllement de l’argent

Papillon : De prendre le temps de bien réfléchir et se renseigner, de lire mon blog Papilouve :P, d’étudier la concurrence, échanger avec d’autres référenceurs et travailler régulièrement.

Un dernier mot pour les lecteurs ?

Backlinker : Ne jamais mettre tous ses œufs dans le même panier !

Zulutrade : Depuis un an maintenant, je propose des prestations black hat d’optimisation du référencement.

3 types de prestations :

  • Référencement en continue. Prestation toute l’année, de création de liens, de suivi de projets et de mots clés. Tarif 100€/mois (avec engagement sur 12 mois) pour un site et 15 mots clés, 200€ pour un site et 40 mots clés et 400€ pour un site et 100 mots clés.
  • Référencement à la performance. Vous ne payez entièrement le prix que si l’objectif est atteint. Le prix dépend du niveau de compétition. Voici quelques prix à titre indicatif pour se positionner dans le top10 de Google.com: 200€ pour un mot simple, 500€ pour un mot modéré, 1000€ pour un mot compétitif et jusqu’à 5000€ pour un mot très compétitif. Possibilité de varier les objectifs Google.fr Top3, Google.de Top1, Google.com Page1,…
  • Création de backlinks pour vos mininets. Les mininets sont la structure proche gravitant autour de votre site principale. C’est eux qui cumulent le pouvoir de votre site. Nous proposons la création de plusieurs milliers de backlinks vers ces sites tiers. Le prix part de 50€ pour 1000 backlinks à plusieurs milliers d’euros pour des grosses structures.

Papillon : Si tu lis ces lignes et que tu as fait un lien vers mon Seotons, merci beaucoup ! Sinon, merci quand même d’avoir lu !

Merci à vous trois pour vos réponses très intéressantes !

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

A propos de l'auteur

Maximilien

Tombé très jeune dans la marmite du web, je me consacre aujourd'hui à plein temps sur mon activité de webmaster. Je partage ici mes conseils, astuces, bons plans pour réussir en ligne. Je présente aussi les sites et projets qui me tiennent à cœur.

11 commentaires on "Interview SEO : Les 3 gagnants du concours référencement seotons"

  1. Erwan 16 mars 2011 à 13 h 18 min · Répondre

    Joli concours et c’est très sympa de lire le debrief des concurrents TOP3. Bravo à eux trois. Y a plus qu’à suivre leurs backlinks pour trouver des plans spams faciles.

  2. Egocentrisme 16 mars 2011 à 13 h 20 min · Répondre

    Les réponses sont très intéressantes, en particulier celles de Zulutrade. Félicitations à ces 3 là !

  3. Smurff 16 mars 2011 à 13 h 21 min · Répondre

    Merci pour cette interview. J’ai cru comprendre que Papillon était beaucoup moins black que les 2 autres. Me trompe-je ou y a t-il quand même eut usage de spam bourrin ? 🙂

  4. Gwaradenn 16 mars 2011 à 13 h 21 min · Répondre

    Sympa de voir un bon spirit chez les trois participants qui ont fini sur le podium. Bravo à eux.

  5. Keeg 16 mars 2011 à 13 h 22 min · Répondre

    Très intéressant cet article. Les stratégies ont été différentes, d’où l’attrait de l’article. Les personnalités sont aussi différentes, et ça c’est cool. En fait, c’est presque ce coté humain qui est attrayant. « Je suis un bourrin, mais moi, je ne suis pas encore un robot. »^^ Zulutrade ne perd pas le nord avec le mot pour les lecteurs. 🙂

  6. Nicolas Deschamps 17 mars 2011 à 13 h 23 min · Répondre

    Interview sympas ! Et encore bravo aux trois gagnants qui ont su seoter comme il faut ^^

  7. Perrine 17 mars 2011 à 13 h 23 min · Répondre

    Merci à tous les 3 pour vos réponses 🙂 et Félicitations pour le concours 😉

  8. Le Juge SEO 17 mars 2011 à 13 h 24 min · Répondre

    Tres tres bien cette interview, on peut voir les vrais difference de strategie et de philosophie entre les 3 participants. Merci bien

  9. Julien 17 mars 2011 à 13 h 24 min · Répondre

    Les 3 partagent le même point commun, l’humilité. Cela fait plaisir à voir. Merci pour l’interview 🙂

  10. Zahia 17 mars 2011 à 13 h 25 min · Répondre

    Très intéressante tous ces techniques, ais le site passe en sandbox comment font t’il avec le site de leur client pour rattrapé le coup ? Car les liens qu’ils font je suppose sont impossible à retiré ensuite.

  11. lepetitgeek 17 mars 2011 à 13 h 25 min · Répondre

    Impressionnant tous les outils qu’ils utilisent (ca doit leur faire un fameux budget SEO :p) ! On voit qu’ils gèrent chacun leur technique, notamment zulutrade et backlinker que je trouve vraiment impressionnant. Une interview super intéressante en tout cas, et pleine de renseignements bien utiles. Bravo à eux !

Laisser un commentaire

PaidPR