eSports: comment devenir un joueur professionnel ?

25 septembre 2019 - Aucun commentaire
eSport joueur professionnel

Pour bon grand nombre de gamers, les jeux vidéo sont bien plus qu’une simple passion. C’est devenu une activité professionnelle comme les autres. Mais comme on le sait, le monde du travail est parfois assez cruel, il faut passer par certaines épreuves pour prétendre devenir un gamer pro. Dans cet article, nous allons voir comment faire pour accéder à ce rêve.

eSport joueur professionnel

Il faut avoir un bon équipement

Quand on parle de professionnel du eSport, on pense directement à du matériel haut de gamme, et c’est totalement vrai. On ne peut pas espérer percer dans le milieu avec un ordinateur lambda.

Les plus grandes compétitions se jouent sur des petits détails, c’est pourquoi il faut s’assurer d’avoir un matériel en mesure de suivre les performances des jeux ainsi que les mouvements des autres compétiteurs.

Les composantes essentielles pour un ordinateur sont une carte mère, un processeur, des RAM et une carte graphique. Ces éléments doivent être au top si on veut aller en compétition.

Bien entendu, on peut y rajouter d’autres composants comme des radiateurs ou des ventilateurs en plus pour améliorer le système de refroidissement. Cela permettra aussi de donner une belle allure à l’ordinateur étant donné que c’est un critère important quand on va à la recherche d’équipes et de sponsors.

Quant aux accessoires, il faut également être équipé d’un pack clavier-souris pour gamer auquel on peut rajouter un casque ou même un écran. Ce sont les accessoires qui vont améliorer le niveau du joueur.

eSport joueur professionnel

Il faut se consacrer entièrement à l’entrainement

Quand on a le bon équipement, on est prêt pour affronter les meilleurs. Mais pour cela, il faut procéder à un entrainement régulier. Cela signifie qu’on doit jouer quotidiennement et intensivement, c’est-à-dire 8 heures par jour au minimum. Cela équivaut à des heures de bureau d’un travail classique.

Avec l’entrainement, on apprend à connaitre par cœur les petits détails pour être performant sur un jeu. On peut également se faire remarquer et espérer entrer dans des équipes. En effet, certains tournois refusent les entrées individuelles et n’acceptent que les joueurs en équipe.

Un autre point fondamental : quand on veut être un professionnel du eSport, il faut avoir un domaine déterminé. En d’autres termes, il s’agit de choisir le jeu dont lequel on veut se spécialiser. Parmi les jeux de rôles qui se jouent à plusieurs personnes, on peut trouver le “Massively Multiplayer Online Role Playing Game”  dont un classement a été fait pour le top 3 des meilleurs MMORPG pour 2019.

En effet, il y a une nuance entre être un pro et être un passionné. Un professionnel est un passionné de jeux vidéo, mais il ne doit se concentrer que sur un titre en particulier. C’est seulement quand il est expert qu’il peut se permettre d’élargir ses domaines d’activités.

eSport joueur professionnel

Il faut se faire un nom

Au fur et à mesure que l’on progresse, on peut s’inscrire à des tournois. Quand on perd, on gagne de l’expérience, quand on gagne, on se fait un nom. Dans tous les cas, ce sont toujours des leçons à tirer.

Il faut exploiter les réseaux sociaux pour se faire connaitre. On peut par exemple créer une chaine de streaming et y mettre les vidéos des matchs que l’on fait.

On peut aussi diffuser les entrainements pour que l’on voie quel type de joueur on est. Sur les réseaux sociaux, il faut alterner le sérieux et l’humour pour attirer la sympathie. D’une part, le nombre de vues permet d’obtenir quelques revenus. D’autre part, c’est une plateforme où on peut attirer l’attention des sponsors.

Ce sont ces derniers qui vont alors proposer des revenus fixes pour représenter leur marque. C’est à partir de ce moment que l’on peut être considéré comme un joueur professionnel ou pro-gamer. On peut alors rejoindre une association comme France eSports pour faire reconnaitre son statut.

Comme une carrière de joueur professionnel, on doit aussi préparer sa reconversion. De nombreux amateurs ont réussi à devenir coachs, mais si on est pro, on a encore plus de chances en raison de son pedigree. Le management d’équipes de compétition est aussi une alternative intéressante.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

A propos de l'auteur

Christophe

Christophe

Blogueur passionné et amoureux du web depuis 1999, je suis toujours à l'affût de bonnes affaires, d'astuces et de bons conseils, que je partage ici :)

Laisser un commentaire