Comment faire soi-même ses glaces

26 janvier 2018 - Aucun commentaire

Nombreuses sont les personnes à vouloir faire elles-mêmes leurs glaces. Cela leur permet d’en avoir quand elles en ont envie, mais aussi de les personnaliser. S’il y a encore bien d’autres raisons de faire des glaces soi-même, il faut cependant disposer d’une machine à glace correspondant à vos besoins.

Les avantages de la glace maison

Le principal avantage de la machine à glace et de la glace faite maison est que vous pouvez obtenir des glaces quand vous le souhaitez. Que ce soit suite à une envie de vos enfants, lorsque vous recevez vos invités ou tout simplement parce que vous êtes accros à ces délicieux desserts, les machines à glace permettent de répondre à vos désirs glacés.

Ce n’est pas tout : les machines à glace sont également un investissement. En effet, bien que ces machines réclament d’acheter quelques ingrédients, ils seront moins chers que les glaces achetées directement en magasin. Selon le modèle choisi, vous pourriez avoir besoin d’un certain temps pour rentabiliser votre achat. Mais sur le long terme, cet achat pourrait s’avérer attractif.

Enfin, avec une machine à glace, vous avez la possibilité de réaliser des glaces comme bon vous semble. Certaines turbines disposent d’une double cuve, vous permettant même de réaliser deux parfums simultanément. Cela répond aussi aux besoins des personnes qui souhaitent contrôler de quoi leur alimentation est faite (à l’image de l’engouement pour les machines à pain) : avec ce genre de machines, vous pouvez réaliser des glaces sans conservateurs et autres additifs.

Choisir une machine pour des glaces maison

Il existe deux types de machines à glaces.

La première catégorie est celle des sorbetières. Ne disposant pas d’un système générateur de froid, elles compensent ce défaut par un prix attractif (à partir d’une trentaine d’euros). En contrepartie, il sera impératif pour vous de prévoir la création de vos glaces maison au moins une journée à l’avance (8 heures au minimum et 15 heures au maximum).

À l’inverse, les turbines à glace bénéficient de leur propre compresseur à froid (jusqu’à 280 watts). Avec elles, il est donc possible d’improviser ses propres glaces (entre 15 et 30 minutes sont nécessaires en moyenne). D’une manière générale, elles disposent aussi d’options plus complètes, permettant de gérer la création de sa glace de manière plus précise. Préférez-la si vous aimez faire vos propres expériences glacées. Certaines d’entre elles sont distribuées par des vendeurs professionnels, tels que Metro, Meca-Froid, Debref ou encore CS-Concept.

Dans ces conditions, une sorbetière sera plus adaptée à une envie de glaces occasionnelle, alors qu’une turbine s’adressera davantage à des personnes voulant des desserts glacés plus régulièrement.

De plus, vous devrez prêter attention à la capacité de la cuve de votre machine à glace. En général, celle-ci est comprise entre 0,8 et 2 litres. S’il s’agit de répondre aux désirs de vos enfants, une petite cuve pourra suffire. À l’inverse, si vous avez besoin de combler les attentes d’amis ou d’une famille nombreuse, il vaut mieux se tourner vers un appareil dont la cuve est plutôt conséquente.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

A propos de l'auteur

Rémy

Editeur Web indépendant, webmaster chez l'annonceur et en agence, j'ai touché à de nombreux aspects liés au monde en ligne, notamment marketing. Je partage ici quelques expériences et conseils en rapport avec le monde digital... ou pas !

Laisser un commentaire