Facebook : des cartes postales pour vérifier les annonceurs lors des élections

27 février 2018 - Aucun commentaire
facebook

Facebook, le plus grand réseau social au monde a fait une annonce la semaine dernière. La société a fait part de son d’envoyer des cartes postales pour s’assurer de l’identité des annonceurs lors de la prochaine élection de novembre.

Rappelons que Facebook  avait récemment été critiqué, ainsi que d’autres réseaux sociaux, par les experts en sécurité comme les législateurs d’avoir fait preuve d’incapacité et de manque de contrôle lors de l’élection présidentielle de 2016.

Il a alors comme but d’éviter que leur plateforme ne serve pas de manipulation politique.

Renforcer ses conditions d’utilisation à l’égard des annonceurs

Samedi 17 février, Katie Harbath, chargée des questions liées à la politique chez Facebook a annoncé à l’agence de presse Reuters qu’il allait s’engager dans la vérification de l’identité des internautes souhaitant diffuser des publicités politiques aux États-Unis. Pour ce fait, il prévoit un système d’envoi de cartes postales.

Katie Harbath facebook

Katie Harbath de Facebook

Cette mesure a été annoncée après que Robert Mueller, conseiller spécial américain, dénonça une conspiration criminelle et d’espionnage à travers les réseaux sociaux. Treize individus et trois compagnies russes ont été accusés d’avoir interféré dans l’élection présidentielle américaine en faveur du candidat républicain et aux dépens de la candidate démocrate. Ces agents russes auraient dérobé des informations comme des numéros de Sécurité sociale de citoyens américains pour créer des comptes afin d’acheter des publicités en ligne. Apparemment, 3 000 publicités financées par la Russie auraient également été vues par dix millions d’internautes américains sur Facebook.

Facebook, Twitter et Google ont dû se justifier devant le Congrès américain début novembre dernier dans le cadre de cette enquête.

Facebook se veut irréprochable

Concernant Facebook, l’objectif de cette nouvelle mesure est de vérifier les adresses et de s’assurer que les acheteurs de publicités ne puissent plus contribuer leur petite magouille.

Cette vérification se fera grâce à un code écrit sur des cartes postales que les annonceurs seront obligés de faire entrer sur Facebook. Les cartes seront envoyées aux personnes souhaitant acheter des publicités mentionnant des candidats aux postes fédéraux.

Pour ce fait, Facebook va avoir recours à un canal de communication centenaire qui est le service postal des États-Unis.

facebook-carte-postale

Faire recours au courriel traditionnel ne résoudra pas tout d’après Katie Harbath, mais présente une meilleure initiative pour empêcher les Russes ainsi que d’autres acteurs étrangers d’acheter des publicités en utilisant de fausses identités.

Ce programme est similaire à ceux utilisés par Google My Business et Nextdoor pour vérifier les propriétaires d’entreprises ou les utilisateurs souhaitant rejoindre des groupes de voisinages fermés.

Selon Rob Goldman, vice-président des annonces publicitaires de Facebook, l’entreprise promet dorénavant plus de transparence sur la publicité en ligne. Des mesures incluant des archives consultables d’annonces électorales fédérales seront prises et exigent que les annonceurs politiques prouvent leur identité.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

A propos de l'auteur

Elyes

Laisser un commentaire